Galerie Le bibliothécaire

Les documents présentés ci-dessous sont en lien avec l’article du même titre, accessible ici.

Dans son texte, Alexandra Gottely montre comment, sous la responsabilité de Paul Viollet, la bibliothèque de la Faculté de droit de Paris connaît de très importants changements et devient un lieu de référence. Elle aborde également les spécificités de Paul Viollet dans son rôle de bibliothécaire, et dans ses liens avec les différents membres de la Faculté de droit.

Les documents présentés reviennent donc sur ces évolutions et ces particularités.

Le lieu.

Paul Viollet arrive, en 1876, à la Faculté de droit de Paris pour prendre en charge l’aménagement d’une nouvelle bibliothèque construite entre 1876 et 1878. Il est toujours responsable de la bibliothèque pour le deuxième changement d’ampleur qu’elle connaît avec la construction d’une troisième salle de lecture, triplant la capacité de la bibliothèque, entre 1893 et 1898.
En complément des planches d’architecture consultables dans la galerie « Un monument disparu du patrimoine universitaire parisien », voici trois documents – une illustration et deux photographies – dévoilant l’intérieur de la bibliothèque à l’époque de Paul Viollet.

Administration et organisation.

Ces édifications s’inscrivent dans un plan général de la IIIe République vis-à-vis des bibliothèques universitaires, et qui s’incarne également dans des textes législatifs et règlementaires. Les documents suivants montrent le cadre règlementaire – reproduction des textes – de ces évolutions et un aperçu de leur concrétisation dans les chiffres – extraits des rapports annuels du doyen. Cette deuxième sous-galerie expose certaines réalisations mises en place par Paul Viollet à la bibliothèque de la Faculté de droit.

Une personnalité.

Cette troisième sous-galerie esquisse un portrait des liens particuliers entre le bibliothécaire et la Faculté.